Plusieurs organisations demandent des limites de vitesse inférieures sur les routes norvégiennes - 3

Naturvernforbundet et Bondelaget se joignent au Parti vert (MDG) pour demander une limitation de vitesse à 90 kilomètres à l’heure – et non 110 – sur les nouvelles autoroutes.

La Fédération norvégienne de l’automobile (NAF) souhaite également une vitesse maximale de 90 kilomètres à l’heure et deux ou trois voies sur les routes les moins fréquentées. Ils soulignent qu’ils veulent une limite de vitesse de 110 kilomètres à l’heure et une route à quatre voies sur les routes les plus fréquentées.

Les trois organisations ont écrit des lettres au ministre des Transports Jon-Ivar Nygård (AP), rapporte le journal Dagsavisen.

Découvrez un magnifique Fjord

Émissions réduites

« Plus précisément, nous demandons un seuil plus élevé pour savoir quand construire une route à quatre voies, une utilisation accrue des routes à deux et trois voies et une nouvelle norme pour les routes à quatre voies avec une limite de 90 », a déclaré Camilla Ryste, responsable des communications. dans le NAF indiqué.

Découvrez les Aurores Boréales

En plus de rendre la construction d’une route moins chère, cela entraînera également une réduction des émissions de gaz à effet de serre, moins de bruit et moins de risques d’accidents, notent les organisations dans la lettre.

OMD : limite de 90 sur toutes les routes

Le MDG veut aller un cran plus loin et avoir 90 comme limite de vitesse nationale, pas seulement sur les nouvelles routes, selon le journal. Le directeur adjoint de MTG, Arild Hermstad, affirme qu’il y a également un gain financier pour ceux qui conduisent à la fois des grandes et des petites voitures.

« Ce sera une bonne mesure d’économie d’énergie pour les voitures fossiles et électriques et les transports lourds. Cela se traduira par une baisse de la consommation de carburant et donc également des factures moins élevées », a-t-il déclaré.

Des limites de vitesse inférieures faisaient partie des propositions de la semaine dernière de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) pour réduire la consommation de pétrole dans les pays industrialisés.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no