Les femmes ministres des Affaires étrangères publient une déclaration conjointe demandant aux talibans de laisser les filles aller à l'école - 3
Photo : Håkon Mosvold Larsen / NTB

La Norvège s’est jointe à une déclaration conjointe des femmes ministres des Affaires étrangères de plusieurs pays sur la réouverture des écoles en Afghanistan.

« Nous exhortons les talibans à respecter leurs obligations envers le peuple afghan et à respecter les conventions internationales auxquelles l’Afghanistan a adhéré. (Nous exhortons les talibans) à revenir sur leur décision récente et à donner un accès égal à l’éducation à tous à travers le pays », indique le communiqué.

Découvrez un magnifique Fjord

La ministre norvégienne des Affaires étrangères Anniken Huitfeldt (AP) a soutenu la déclaration conjointe avec des femmes ministres des Affaires étrangères d’Albanie, d’Andorre, d’Australie, de Belgique, de Bosnie-Herzégovine, du Canada, d’Islande, du Kosovo, du Malawi, de Mongolie, de Suède et d’Allemagne.

Dans la déclaration, ils ont appelé les talibans à permettre aux filles afghanes de retourner à l’école. Des filles afghanes ont été renvoyées chez elles quelques heures seulement après avoir été autorisées à retourner à l’école mercredi. Les filles du collège et du lycée se voient refuser l’éducation depuis que les talibans ont pris le pouvoir en août de l’année dernière.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les ministres des Affaires étrangères ont déclaré qu’ils surveilleraient de près si les talibans tenaient leurs promesses.

« Nous les mesurerons par leurs actions, pas par leurs paroles », ont-ils écrit.

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no