REVUE : Scènes d'un mariage (tueur) dans 'I onde dager' - 3

« I onde dager » (In Bad Days) est un mélange parfait de gore de Tarantino, de jinx hilarant et d’une version moderne de la médiocrité parfois du mariage.

Quand #cabinlife devient dangereux pour la santé…

Nous avons tous vécu ou connu quelqu’un qui a eu une relation ratée. Là où il n’y avait autrefois que des roses, des papillons et de la romance, il est maintenant plongé dans l’ennui total, la frustration et le dégoût. De nombreux films ont traité de l’échec d’une relation ou d’un mariage (plus récemment, le remake en anglais de HBO du classique d’Ingmar Bergman « Scener ur ett äktenskap » – Scenes of a Marriage) mais aucun n’a fait ça avec autant de gore que Tommy Wirkola « j’onde dager” (In Bad Days, traduit par « The Trip » dans sa version en anglais).

Lars (Aksel Hennie, celui des Hodejegerne célébrité) et Lisa (Noomi Rapace alias Lisbeth Salander de Stieg Larsson’s Millénaire série de films) sont dans une relation ratée. Cependant, au lieu de se diriger vers une thérapie de couple, ils décident qu’un voyage dans leur hytte (cabine) fera l’affaire. Tout cet air frais, loin des distractions de la vie urbaine moderne, fera des merveilles dans leur relation… n’est-ce pas ? Ce que chacun ne sait pas, c’est que les deux prévoient de s’entre-tuer. Où y a-t-il un meilleur endroit pour cacher un cadavre qu’une cabane dans les bois loin de la civilisation ?

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Cependant, comme prévu, rien ne se passe comme prévu. Ajoutez à cela trois condamnés évadés (Atle Antonsen, Andre Eriksen et Christian Rubeck) qui se promènent dans leur cour et ce besoin urgent de s’entre-tuer passe au second plan. Cela devient lentement un cas de tuer ou d’être tué.

Découvrez les Aurores Boréales

Clins d’œil aux grands d’Hollywood mais milieu très scandinave

Le seul défaut du grand casting de Lars et Lisa est qu’il y a trop peu de temps d’écran pour établir le véritable dégoût et la haine que chacun a pour l’autre. Les scènes où les deux montrent leur chimie ratée sont trop brèves pour que le public accepte vraiment leur mariage raté.

Tout au long du reste du film, il y a des hochements de tête de Wirkola à ses idoles évidentes allant de Quentin Tarantino aux frères Coen. Cependant, contrairement à ses idoles hollywoodiennes, la brillante idée de Wirkola d’utiliser ce décor très scandinave d’un hytte est un coup de maître brillant. Pour nous tous Scandis (et Scandis d’adoption) il n’y a rien de plus paisible, de plus tranquille que hytte. C’est un lieu de bonheur paisible et la juxtaposition d’une bande de personnes déterminées à se trancher dans un environnement paisible fait du grand cinéma.

Le décor parfait pour… un meurtre ? Photo : Lili Kovac / Unsplash

Un thriller vraiment amusant et captivant

Ce qui commence comme une approche très moderne du mariage se transforme rapidement en une sorte de câlin gore qui devrait vous tenir sur le bord de votre siège tout au long du film. Ce film n’est peut-être pas adapté ou agréable pour tout le monde mais il est bon de voir le célèbre hyttetur – la quintessence des vacances tranquilles scandinaves – atteindre un public mondial plus large. Avec le succès fulgurant de Verdens Verste Menneske, un décor norvégien semble soudain de rigueur. Et quoi de plus norvégien que d’aller chez Hytte ?

Verdict : j’onde dager est une câpre gorey, captivante et vraiment amusante qui devrait plaire à certains… mais peut-être que les thérapeutes de couple devraient laisser passer celle-ci. Nous avions besoin de voir plus d’agressivité passive de Lars et Lisa.

Score: 3 conversations passives-agressives sur le sens de la façon dont on commande son steak cuit sur 6

j’onde dager est disponible en streaming sur Netflix.

Source : #NorwayToday / #NorwayTodayTravel

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no