Nouveau scandale NAV ? Plus de 500 personnes ont été trop peu payées en prestations d'invalidité depuis 2015 - 3

La NAV a découvert une nouvelle erreur : 505 personnes ont été trop peu payées en prestations d’invalidité depuis 2015.

«Nous nous excusons auprès de tous ceux qui sont touchés par cela. Nous réparons les choses pour pouvoir commencer à verser de l’argent. Toutes les personnes concernées recevront une lettre de la NAV », a déclaré le directeur de la NAV, Hans Christian Holte, à NTB.

En octobre 2019, le tristement célèbre scandale de la NAV a éclaté après qu’il a été appris qu’un certain nombre de Norvégiens avaient été condamnés à tort à la prison parce que la NAV avait mal interprété les réglementations de l’UE.

Découvrez un magnifique Fjord

Maintenant, la NAV a découvert une nouvelle erreur – 505 personnes bénéficiant de prestations d’invalidité ont reçu trop peu de prestations d’invalidité.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La NAV a commis une erreur dans le calcul de la prestation.

Grave erreur

« Nous avons plusieurs systèmes dans la NAV qui devraient assurer des paiements corrects, mais qui ne communiquent pas adéquatement entre eux. Avec le schéma en question, nous avons une routine manuelle qui devrait garantir que ceux qui participent au schéma obtiennent le bon calcul, mais ce qui s’est passé dans ces cas, c’est que la routine n’a pas été suivie, a déclaré Holte.

L’erreur remonte à 2015. Holte dit que sur la base de ce qu’ils ont trouvé jusqu’à présent, rien n’indique que plus de 505 personnes ont été touchées par l’erreur.

Mais une sélection aléatoire de 50 cas montre que neuf personnes devraient recevoir plus de 100 000 NOK d’arriérés et qu’une personne devrait recevoir plus de 200 000 NOK. De plus, chacun percevra des intérêts sur le montant à payer en arriérés.

« Il existe une grande variation dans les montants en jeu – de 740 NOK à plus de 200 000 NOK. Nous n’aurons les chiffres exacts que lorsque les dossiers auront été traités. L’échantillon de 50 cas est aléatoire, et nous ne savons pas encore s’il est représentatif », a déclaré Holte.

« NAV a fait une grave erreur »

Holte dit qu’ils travaillent maintenant à corriger l’erreur.

« Nous devons examiner pourquoi l’échec de routine s’est produit…

« Je considère cela comme très sérieux. La NAV a commis une grave erreur qui a eu des conséquences directes pour un groupe de personnes. Nous prenons cela très au sérieux et y remédierons dès que possible. »

Source : © NTB Norway\.mw / #Norway\.mw / #NorwayTodayNews

Avez-vous un conseil d’actualité pour Norway\.mw ? Nous voulons l’entendre. Contactez-nous au info@norwaytoday.no