Fabinho révèle pourquoi il n'était pas inquiet pour Erling Haaland dans Liverpool FC vs Man City - 3

Le milieu de terrain de Liverpool Fabinho a révélé qu’il « n’était pas si inquiet » pour l’attaquant de Manchester City Erling Haaland avant leur victoire 1-0 sur l’équipe de Pep Guardiola en raison de la confiance qu’il a en ses coéquipiers.

City a perdu son premier match de Premier League de la saison ce week-end, alors qu’un but de Mohamed Salah en seconde période a scellé les points pour Liverpool. Le match a été quelque peu éclipsé par une variété de décisions d’arbitrage controversées et d’interventions VAR, dont l’une a refusé aux Blues le premier but.

Phil Foden pensait avoir donné l’avantage à l’équipe de Guardiola à la 53e minute, et bien qu’Anthony Taylor ait initialement autorisé le but, une référence VAR a vu l’officiel du match convoqué au moniteur avant de finalement exclure le retrait en raison d’une faute de Haaland le Fabinho dans la préparation.

A LIRE AUSSI: Man City a une solution évidente pour sortir du gâchis du Liverpool FC

Le Norvégien a déjà marqué 15 buts en Premier League cette saison, le même nombre qui a vu Kevin de Bruyne terminer meilleur buteur de City en championnat la saison dernière, mais Fabinho a révélé qu’il n’était pas préoccupé par le joueur de 22 ans. avant le coup d’envoi.

Le milieu de terrain de Liverpool a déclaré à ESPN (via Goal): « Je pense que, dans mon cas, je n’étais pas si inquiet pour lui parce que j’avais déjà Bernardo [Silva], [Ilkay] Gundogan et Foden de mon côté. J’essayais de fermer les espaces entre les lignes, puis ils font très bien les mouvements, donc ils passent très bien sur le dos des latéraux.

« Nous travaillions bien du côté droit avec [James] Milner, Joe Gomez, donc la communication et la compréhension avec les autres joueurs sont très importantes, et je pense que cela a très bien fonctionné. Puis les deux défenseurs ont fait un excellent match, ils ont réussi à bien refermer les espaces de Haaland.

« Bien sûr, un joueur de cette qualité pourra toujours avoir de l’espace, créer des occasions, c’est ce qui s’est passé, mais Alisson était aussi très sûr, donc je suis content d’avoir réussi à fermer les espaces d’une équipe aussi bonne que Ville. »

A LIRE SUIVANT :