La chute s'accélère à Wall Street, mais Meta monte en flèche après l'annonce de licenciements massifs - 7

La chute s'accélère à Wall Street, mais Meta monte en flèche après l'annonce de licenciements massifs - 9

Ces derniers jours, divers scénarios concernant le résultat des élections américaines de mi-mandat ont contribué à faire monter les actions américaines. Mardi, les indices clés, et en particulier le Nasdaq à forte composante technologique, ont subi un petit revers lorsque le principal échange crypto américain FTX a révélé qu’il était en faillite. Mais avant la clôture des marchés à New York, les indices étaient de retour dans le positif.

Mercredi, l’ambiance n’était pas aussi bonne, après que la « vague rouge » des républicains ne se soit pas matérialisée comme prévu. Alors que les votes sont comptés, les démocrates peuvent encore perdre le contrôle de la Chambre des représentants, mais le Sénat est moins vulnérable que prévu.

Voici à quoi ressemblaient les indices clés à 18h45, heure norvégienne :

  • L’indice S&P 500 au sens large chute de 1,02 %.
  • L’indice industriel Dow Jones chute de 1,07 %.
  • Le Nasdaq Composite, riche en technologies, chute de 1,38 %.

Le propriétaire de Facebook, Meta, a annoncé mercredi peu après midi, heure norvégienne, que l’entreprise licenciait 11 000 employés.

La part Meta augmente de plus de sept pour cent.

« Une Chambre des représentants divisée peut signifier que les batailles politiques partisanes sur les dépenses publiques et le plafond de la dette ne seront pas aussi dramatiques ou toxiques, mais cela ne contribuera guère à améliorer les perspectives politiques. Au lieu de cela, l’attention se tournera probablement vers la banque centrale et l’économie américaine », écrit l’analyste en chef Chris Beauchamp chez IG Group à Londres, dans une note reproduite par Bloomberg.

De nouveaux chiffres sur l’inflation arriveront jeudi, qui devraient influencer la décision de la banque centrale américaine sur de nouvelles hausses des taux d’intérêt.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.