Vedum demande aux cinq grandes sociétés agricoles de faire demi-tour : - Stupide et surprenant qu'ils ne veuillent pas de la réunion - 7

Vedum demande aux cinq grandes sociétés agricoles de faire demi-tour : - Stupide et surprenant qu'ils ne veuillent pas de la réunion - 9

– Je pense qu’il est stupide et surprenant que les entreprises ne veuillent pas de la réunion et préfèrent envoyer quelqu’un pour faire le lobbying à leur place, déclare Vedum à NTB.

Jeudi après-midi, le PDG de Sjømat Norge a confirmé que les cinq entreprises agricoles ne rencontreront pas le ministre des Finances et le ministre de la Pêche vendredi comme prévu.

Là, on s’attendait à ce que la décision du gouvernement d’introduire une taxe foncière sur l’industrie des produits de la mer devienne un sujet brûlant.

Vedum souligne qu’il n’a jamais été question de détaxer, mais qu’il est toujours dans l’intérêt des entreprises de se manifester.

– Ils font leurs propres évaluations, mais ma porte est toujours ouverte.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.