Wall Street continue de chuter après la baisse d'hier - 7

Wall Street continue de chuter après la baisse d'hier - 9

Les trois indices clés de Wall Street continuent de chuter après la baisse d’hier. Voici à quoi ils ressemblaient sans une demi-heure dans la journée de négociation :

  • Le S&P 500 chute de 0,6 %.
  • Le Dow Jones chute de 0,2 %.
  • Le Nasdaq Composite chute de 1,1 %.

La chute d’hier est survenue après la publication de l’indice ISM américain, et il a montré des résultats bien meilleurs que prévu. Cela a fait chuter les trois indices clés de Wall Street.

L’indice mesure les anticipations des directeurs d’achat américains, pour les secteurs hors fabrication. L’indice a terminé à 56,5% en novembre, un indice de 53,3% était précédemment attendu, selon Trading Economics.

Le rapport a soulevé de nouvelles craintes que la banque centrale américaine (Fed) doive augmenter les taux d’intérêt plus que prévu pour faire baisser l’inflation.

Le marché boursier a augmenté tout au long du mois de novembre car il y avait plus de signes que la Fed était sur le point de gagner la lutte contre l’inflation. Cela a contribué à donner l’espoir que les hausses de taux d’intérêt ralentiraient quelque peu. En décembre, en revanche, l’économie américaine s’est avérée plus forte que prévu et, pour le marché boursier, cela a conduit à un démarrage difficile.

L’économie américaine a eu tendance à dépasser les attentes, ce qui pourrait aggraver l’inflation et obliger les responsables de la Fed à relever les taux d’intérêt à des niveaux plus élevés que prévu – et à les y maintenir plus longtemps.

Les actions de Tesla ont chuté de plus de 6% lundi, à la suite de rumeurs selon lesquelles la société réduirait la production dans son usine de Shanghai. Bien qu’un représentant de l’entreprise ait tenté de démentir les rumeurs auprès de Reuters, la baisse se poursuit mardi. Après l’ouverture du marché, l’action a chuté de 2,6 %.

Société norvégienne acquise par S&P Global

Avant que les bourses américaines ne commencent la journée de négociation, la nouvelle est tombée que le Cicero Center for Climate Research a vendu sa filiale Cicero Shades of Green à la société américaine d’analyse financière S&P Global.

Grâce à la transaction, Cicero reçoit 20 millions de dollars, soit environ 195 millions de couronnes, pour sa participation de 70 %.

Cela se traduit par une évolution de la valeur d’un formidable 5 170 % au cours des quatre années qui se sont écoulées depuis que la filiale a vu le jour fin 2018 – lorsque la propriété de Cicero était évaluée à 3,7 millions.

En attendant la dernière détermination des taux d’intérêt de l’année

Il reste à peine huit jours avant que le gouverneur de la banque centrale, Jerome Powell, et la Réserve fédérale ne présentent la dernière annonce de taux d’intérêt de l’année, le 14 décembre.

Là, on s’attend à ce que la banque centrale baisse un peu le taux, après quatre hausses consécutives de 0,75 point de pourcentage, et où la dernière hausse est intervenue début novembre. En effet, Powell a déclaré la semaine dernière que le moment d’une « modération dans la fixation des taux d’intérêt » est peut-être imminent.

Jeudi la semaine dernière, les chiffres du PCE, la mesure préférée de la croissance des prix par la Fed, ont montré que l’inflation aux États-Unis en octobre était de 6 %. Mais la veille de la prochaine décision de la Fed sur les taux d’intérêt, un autre chiffre de l’inflation américaine sera publié.

Avant la dernière annonce de taux d’intérêt de la Fed de l’année, le taux d’intérêt directeur se situe entre 3,75 et 4 %.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.