La justice américaine approuve la convention collective de SAS avec les pilotes - 7

La justice américaine approuve la convention collective de SAS avec les pilotes - 9

L’affaire est mise à jour.

Le tribunal américain a approuvé l’accord de SAS avec les pilotes de la compagnie aérienne, qui s’applique pour les cinq ans et demi à venir.

Le tribunal approuve également les paiements que les pilotes ont obtenus dans le nouvel accord. Il a été discuté si l’accord serait approuvé.

– L’approbation d’aujourd’hui reflète le soutien et la contribution des pilotes dans notre plan de développement SAS Forward, qui est nécessaire pour construire un SAS fort et compétitif pour les générations à venir, a déclaré le PDG de SAS Anko van der Werff.

En d’autres termes, l’entreprise est sur le point d’accéder à la dernière partie du financement du processus de faillite.

Les pilotes obtiennent un dixième du montant

En octobre, plusieurs problèmes liés à l’accord ont été signalés.

Le juge Michael Wiles du tribunal des faillites de New York a rejeté l’accord spécial, c’est-à-dire l’accord supplémentaire qui accompagnait les conventions collectives. Ainsi, les conventions collectives ont également été renvoyées aux parties.

L’accord qui a maintenant été approuvé aux États-Unis est une convention collective de 5,5 ans qui implique des améliorations majeures de l’efficacité.

De plus, SAS avait accepté un avenant d’accord particulier qui a été ajouté aux conventions collectives. Cela signifiait que les associations de pilotes ont déposé une réclamation auprès du tribunal des faillites de New York pour un milliard de couronnes suédoises au motif que le corps de pilotes avait aidé l’entreprise à traverser le processus de réduction des coûts et de la dette devant les tribunaux.

Dans cet addendum, il est indiqué que les pilotes recevront un dixième du montant de la réclamation – soit 100 millions de couronnes suédoises – versé sous forme de somme forfaitaire après la procédure de mise en faillite. Formellement, cette exigence fait partie de la dette à réduire dans le cadre du refinancement de SAS.

900 pilotes SAS en grève

La grève parmi plus de 900 pilotes SAS cet été a coûté à la compagnie aérienne environ 1,5 milliard de SEK et a touché 370 000 passagers. Moins de 24 heures après le début de la grève le 4 juillet, SAS avait également déposé une demande de protection contre les faillites aux États-Unis, une procédure dite du chapitre 11.

Il a fallu 15 jours pour mettre fin au conflit féroce.

Jusqu’à présent cette année, la société a chuté de plus de 55% à la Bourse d’Oslo.(Conditions)Copyright Dagens Næringsliv AS et/ou nos fournisseurs. Nous aimerions que vous partagiez nos cas en utilisant des liens, qui mènent directement à nos pages. La copie ou d’autres formes d’utilisation de tout ou partie du contenu ne peuvent avoir lieu qu’avec une autorisation écrite ou dans la mesure permise par la loi. Pour plus de termes voir ici.