Dernière journée de l'ESOC : nette victoire de la Norvège dans le relais sprint - 7

L’équipe norvégienne de Jørgen Baklid et Anna Ulvensøen a dominé le relais sprint d’aujourd’hui, menant tout au long de l’épreuve et terminant 28 secondes devant l’Estonie, médaillée d’argent. Les médailles de bronze sont allées à la deuxième équipe de Suède.

Photo : Agris Veckalniņš /ESOC 2023

Par une belle matinée avec d’excellentes conditions d’enneigement en Lettonie, il y a eu l’habituel départ en masse frénétique dans ce format de course où des équipes de deux, un homme et une femme, skient trois étapes courtes chacune. Les parcours des hommes étaient de 2,1 à 2,3 km et ceux des femmes de 1,7 à 1,9 km. Il y avait donc un changement toutes les 7 à 8 minutes pour les équipes de tête. Les hommes ont skié l’étape 1, et même au contrôle 3, Baklid avait établi une avance de 17 secondes sur le peloton. Au premier changement, il a passé le relais à Ulvensøen avec 31 secondes d’avance, sans que le peloton derrière ne se sépare de manière significative.

Le parcours jusqu’au contrôle 1 était très différent pour chacune des 3 étapes féminines, les comparaisons sont donc difficiles, mais Ulvensøen avait porté son avance à 42 secondes lorsqu’elle a rendu la main à Baklid. Derrière cette équipe norvégienne, à ce moment-là et pour le reste de la course, il y a eu de nombreux changements de position entre les équipes d’Estonie, de Suède, de Finlande, de Norvège et de Suisse ; chaque nation pouvait aligner jusqu’à 3 équipes.

L’avance norvégienne n’est jamais descendue en dessous de 39 secondes jusqu’à la dernière étape, où Daisy Kudre Schneider, Estonie, a profité de skier l’étape avec les écarts les plus courts pour arriver avec 28 secondes de retard. Ce n’est que sur cette étape que Kudre Schneider s’est détachée de deux équipes suédoises, qui ont terminé troisième, avec 52 secondes de retard sur les vainqueurs, et quatrième. Les équipes finlandaises ont un peu reculé vers la fin et leur équipe de tête a terminé septième de la course. La Suisse et la Tchécoslovaquie ont complété les positions du podium.

Ainsi se termine un championnat bien organisé par la Lettonie, basé sur un excellent centre de ski à Madona et bénéficiant de bonnes conditions de neige et de météo. Maintenant, les coureurs d’orientation à ski de l’élite senior se déplacent directement vers la station de ski de Beitostølen en Norvège pour la troisième manche de la Coupe du monde 2023, intégrant les Championnats du monde de SkiO 2023 des moins de 23 ans, qui se déroulera du 9 au 12 octobre.th à 12th février. Les Championnats du monde de SkiO Masters de 2023 se déroulent en même temps.

Principaux résultats, relais sprint

  1. Norvège 1 (Jørgen Baklid et Anna Ulvensøen) 43:03
  2. Estonie 1 (Mattis Jaama et Daisy Kudre Schneider) +0.28
  3. Suède 2 (Linus Rapp et Elin Schagerström) +0.52
  4. Finlande 3 +2.55
  5. Suisse 1 +3.31
  6. République tchèque 1 +4,20