Kongsberg va créer un centre de soutien pour les F-35 en Norvège - 3

Kongsberg Defence &amp ; Aerospace va construire un centre de support pour les F-35 en Norvège. nouvelle installation de soutien pour les avions de combat furtifs F-35 Lightning II en Norvège.

D’une valeur de 500 millions de couronnes norvégiennes (46 millions de dollars), le dépôt assurera la maintenance des cellules et des solutions associées pour tous les avions de combat F-35 des forces armées norvégiennes.

L’installation devrait commencer à desservir la flotte après son achèvement au cours du second semestre 2025.

Outre la maintenance, le site proposera des modifications, des mises à niveau et des améliorations connexes pour les F-35 tout au long de leur durée de vie.

Le segment Aviation Maintenance Services de Kongsberg dirigera la construction du dépôt ainsi que les opérations futures dans l’installation.

Un avion de combat F-35A de l’armée de l’air royale norvégienne décolle des États-Unis. Trois F-35A ont été livrés à la base aérienne d’Orland le 22 mai 2018. Image : Kampflyprogrammet/Ministère norvégien de la Défense Combat Air Program/Twitter.

Pendant ce temps, la maintenance utilisateur du F-35 se poursuivra sur la base principale de l’Armée de l’air royale norvégienne à Ørland, et les travaux de maintenance lourde à Cameri, en Italie, conformément au programme multinational du F-35.

« L’établissement d’un dépôt de maintenance en Norvège permet de conserver et de développer l’expertise et les capacités nécessaires à la maintenance et à la modernisation des avions de combat norvégiens, conformément aux besoins et aux priorités des forces armées norvégiennes », a déclaré le président de Kongsberg Defence &amp ; Aerospace. Eirik Lie a déclaré.

Soutien accru à la Norvège et à ses alliés

Kongsberg Aviation Maintenance Services travaille avec Pratt &amp ; Whitney pour maintenir et moderniser les avions F-35 et les moteurs F-135 correspondants à Rygge depuis 2020.

Depuis son lancement, le site de Rygge a également pris en charge les essais des moteurs F-135 pour les forces armées norvégiennes.

« Outre la sauvegarde d’un savoir-faire acquis au cours de plusieurs décennies, cet accord renforce notre position en tant que fournisseur de services de maintenance dans le secteur de la défense, conformément à notre stratégie », a déclaré M. Lie.

« Depuis le nouveau dépôt, nous serons également en mesure de fournir des services de maintenance sur les F-35 d’autres pays.