La Norvège doit être prête à faire face à une agression russe - ministre de la défense - 3

Le ministre norvégien de la défense, Bjorn Arild Gram, a appelé le pays à se préparer à une éventuelle agression russe, même après la fin de la guerre en Ukraine, a rapporté le journal norvégien VG le 5 février.

Le ministre a déclaré que les vestiges de la démocratie en Russie ont été détruits, les rares Russes qui osent protester étant jetés en prison ou envoyés à la guerre, où ils sont utilisés comme chair à canon sur les lignes de front.

Lire aussi : De hauts sénateurs américains suggèrent que les relations avec la Hongrie pourraient être endommagées si elle n’approuve pas rapidement l’adhésion de la Suède à l’OTAN

« Il n’y a pas d’opposition, pas de liberté de la presse, pas de société civile autorisée à représenter une force de contrepoids face à un régime de plus en plus autoritaire », a déclaré M. Gram.

Lire aussi : Le ministre polonais de la défense se dit prêt à faire face à « tous les scénarios », alors que la Russie craint de prendre pour cible un État membre de l’OTAN

Selon lui, la menace russe persistera même après la fin de la guerre en Ukraine.

Lire aussi : Le Département d’Etat dément l’opposition des Etats-Unis à l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN

« Nous devons nous préparer à la possibilité que la Russie réévalue ses plans et l’emplacement de ses forces en réponse à l’adhésion de la Finlande et de la Suède à l’OTAN », a-t-il ajouté.

M. Gram a conclu en déclarant que la Norvège devait investir davantage dans sa défense nationale.

Nous faisons entendre la voix de l’Ukraine dans le monde entier. Soutenez-nous par un don unique ou devenez mécène !

Lisez l’article original sur The New Voice of Ukraine (en anglais)