Les étudiants ignorent les appels à l'échange - 3
Étudiants à l’université.Photo: Frank May / NTB scanpix

Le ministre et les directeurs souhaitent que les étudiants norvégiens étudient à l’étranger. Mais les derniers chiffres montrent que le nombre d’étudiants qui étudient à l’étranger a stagné.

L’année dernière, un total de 6 478 étudiants norvégiens étaient des étudiants en échange pendant trois mois ou plus à l’étranger. Il s’agit d’une diminution de trois étudiants par rapport à l’année précédente, écrit Khronos, se référant aux chiffres du centre norvégien de données de recherche.
Selon le site Web étudiant, le ministre Torbjørn Røe Isaksen (H) diffuse une proposition sur l’échange obligatoire. L’organisation étudiante norvégienne et plusieurs directeurs ont également fait valoir que davantage de personnes devraient devenir des étudiants en échange, mais leur message ne semble pas avoir beaucoup impressionné les étudiants en 2015.
Hilde Skeie, chef de section au Bureau international de l’Université de Trondheim, souligne la faiblesse du taux de change comme cause de la baisse.
– Chez NTNU, on observe une augmentation générale des étudiants en échange, même si elle a légèrement stagné l’année dernière. La raison en est probablement beaucoup à voir avec le taux de change actuel de la couronne. Beaucoup de ceux qui voyagent à l’étranger vont aux États-Unis, au Royaume-Uni ou en Australie, et depuis que la couronne norvégienne s’est affaiblie, il y en a probablement beaucoup qui attendent que les choses deviennent un peu moins chères avant de s’aventurer à l’étranger dans le cadre de leurs études, dit-elle à Khronos. .
En revanche, les cours dans les universités norvégiennes ont gagné en popularité à l’étranger. L’année dernière, 8 182 étudiants en échange sont venus en Norvège, soit une augmentation de 676 étudiants par rapport à l’année précédente.

Découvrez les Aurores Boréales