NOAS et Save the Children pensent que l'UDI viole la loi - 3
BÆRUM.Enfants et adolescents viennent seuls en Norvège en tant que réfugiés.Photo : Erik Johansen, SCANPIX

NOAS et Save the Children sont essentiels à l’immigration en effectuant des tests d’âge des mineurs. Les organisations affirment que cela est contraire à la loi.

Selon le journal Aftenposten, les deux organisations écrivent dans le rapport « Plus ou moins de 18 ans ? que la Direction de l’Immigration (UDI) effectue des tests radiographiques des mains de tous les demandeurs d’asile qui déclarent avoir entre 15 et 18 ans et que c’est la situation depuis novembre dernier.
La loi sur l’immigration stipule qu’un test médical d’âge peut être effectué en cas de doute sur l’âge des demandeurs d’asile. NOAS et Save the Children estiment que la loi exige qu’il y ait des doutes sur l’âge des individus en raison d’une évaluation individuelle spécifique si ces tests doivent être effectués et que les doutes sur l’âge de tout un groupe ne sont pas une raison suffisante pour faire des tests et est en fait illégal en vertu des lois en vigueur.
« La pratique de l’UDI consistant à faire passer des tests radiographiques à tous ceux qui prétendent être des mineurs non accompagnés entre 15 et 18 ans est contraire à la loi », écrivent-ils dans le rapport.
La responsable régionale Line Schei Mogen Stad du département de l’asile de l’UDI défend la pratique, soulignant que l’âge réel de nombreux jeunes demandeurs d’asile est incertain, car la plupart arrivent sans papiers d’identité.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Source : NTB scanpix / Norway\.mw