L'Université d'Oslo est critiquée pour ses investissements dans le charbon - 5
L'Université d'Oslo est critiquée pour ses investissements dans le charbonOslo. Blindern.Universitetet d’Oslo (UiO). Photo: Jon Olav Nesvold / NTB scanpix

L’Université d’Oslo (UiO) a placé de l’argent dans des sociétés charbonnières dont le fonds pétrolier s’est retiré. – Remarquable, le futur entre nos mains (Fremtiden i våre hender) croit.

La semaine dernière, la Norges Bank a annoncé qu’elle avait décidé d’exclure 52 sociétés impliquées dans la production de charbon du fonds pétrolier. UiO investit dans deux de ces sociétés, Xcel Energy et American Electric Power, via sa fondation de gestion Unifor, écrit Universitas.
Selon le journal étudiant, plusieurs organisations environnementales critiquent depuis longtemps UiO pour ses investissements dans le charbon. Le chef d’orchestre Arild Hermstad dans le futur entre nos mains (FIOH) estime qu’il est temps que l’université se débarrasse de toutes ses parts dans les entreprises impliquées dans les combustibles fossiles.
– Il est remarquable que l’université n’y prête pas plus attention. Ce que vous faites avec vos économies est plus important que le tri du papier, a-t-il déclaré, faisant référence à l’engagement de l’Université envers le recyclage et se décrivant comme une université verte.
Le recteur Ole Petter Ottersen de l’Université d’Oslo écrit dans un courriel qu’Unifor établira une stratégie sur les fossiles en 2016.