Les filles se sentent obligées d'envoyer des photos nues - 3
L’utilisation du téléphone portable.Photo : Gorm Kallestad / NTB scanpix

Une jeune fille sur quatre qui a envoyé des photos d’elles-mêmes nues au cours de l’année écoulée a déclaré s’être sentie obligée de le faire. Parmi les jeunes de 16 ans, la proportion est de 40 %.
Les chiffres proviennent du rapport de l’Autorité des médias, qui a été publié récemment. Une grande partie de la raison peut être la combinaison d’une « culture de plus en plus sexualisée » et du fait que les enfants et les jeunes communiquent en grande partie avec des images, a expliqué Kaja Hegg de Save the Children au journal VG.

– Pour un enfant et un adolescent, il s’agit de se montrer. Les médias sociaux sont utilisés pour flirter, attirer l’attention et trouver un petit ami, dit-elle.
Mais Hegg précise également que ce n’est pas seulement le manque d’attention qui se cache derrière l’échange d’images.
– Cela peut aussi arriver à la suite d’une forte pression. Les sites sexualisés présentent un risque pour les enfants et peuvent conduire à une forme de normalisation de l’envoi d’images, et il existe une pression extrême sur les garçons et les filles dans la société d’aujourd’hui. Il n’est pas étonnant que les jeunes aient du mal à comprendre les limites et les conséquences, dit Hegg, sociologue à Save the Children et conseiller en matière d’abus sur Internet.
Le ministre de la Justice Anders Anundsen (FRP) estime que la prolifération et le partage d’images privées et intimes sont « l’ultime abus de confiance ». Il prévient qu’un tel partage est également criminel.
Il est donc important et approprié de porter plainte, dit Anundsen.

Découvrez un magnifique Fjord

Source : NTB scanpix / Norway\.mw

———————