Les pères en pleine crise de la vie sont à l'origine de la plupart des infanticides - 3
Crise de la vie.Photo : Frank May / NTB scanpix.

Entre 1990 et 2009, 48 enfants ont été tués en Norvège. Près de la moitié des meurtres ont été commis par des pères qui se sont ensuite suicidés, selon une nouvelle enquête.

Les chiffres proviennent des recherches de la doctorante Vibeke Ottesen, qui a enquêté sur le meurtre d’enfants pendant une période de 20 ans, écrit Aftenposten.
– Mes recherches montrent qu’il existe un schéma prévisible autour de l’infanticide en Norvège. Cela pourrait permettre d’empêcher de tels meurtres, dit Ottesen, qui est criminologue et fait des recherches sur les meurtres et les meurtres à l’Université d’Oslo.
En plus des nombreux agresseurs qui se sont suicidés ou ont tenté de se suicider, sept des agresseurs étaient psychotiques. Si vous additionnez les deux catégories, elles représentent 31 des 39 auteurs.
– Nous devrions donc porter notre attention particulièrement sur les parents qui risquent de devenir psychotiques et sur les pères ayant des pensées suicidaires si nous voulons initier des mesures préventives, dit Ottesen.
– Nous devrions demander directement aux pères en pleine crise s’ils ont des pensées suicidaires et quels sont leurs projets pour leurs enfants. Cela s’applique non seulement aux employés des agences de soutien, mais à toute personne qui entre en contact avec des personnes au milieu d’une crise.
Ottesen dit que « beaucoup d’agresseurs sont de bons parents jusqu’à ce que ces incidents se produisent ».

Allez voir les Baleines en Catamaran

Source : NTB scanpix / Norway\.mw