Manifestation pour les réfugiés dans 18 villes - 3
Oslo. De nombreuses personnes se sont rassemblées pour se rendre aux flambeaux de la place du chemin de fer au Parlement norvégien à Oslo dans le cadre de la sélection « mille lumières pour les gens en fuite » mercredi après-midi. : Jon Olav Nesvold / NTB scanpix

Dans 18 villes norvégiennes, des milliers de manifestants ont allumé des bougies et des torches pour protester contre la politique du gouvernement en matière d’asile et de réfugiés.

À Oslo, entre 3 000 et 4 000 personnes ont défilé jusqu’à Karl Johan et se sont rassemblées devant le Parlement. C’était bien plus que ce que les organisateurs avaient prévu auparavant.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

– Nous protestons contre toutes les modifications réglementaires intervenues au cours de l’année écoulée.

Notre exigence est que la Norvège assume sa part de responsabilité pour les personnes en fuite, a déclaré l’évêque émérite Tor Berger Jørgensen, qui a siégé au comité d’organisation, à l’agence de presse NTB.

Découvrez les Aurores Boréales

Au total, 40 organisations, partis politiques et partis de jeunesse ont approuvé son idée de « mille lumières pour les personnes déplacées ».

Pendant ce temps, la crise se poursuit à Alep en Syrie, un nouveau creux lamentable atteint mercredi, qui a été marqué par une minute de silence devant le Parlement.

– Alors que les bombes tombent sur tout Alep, et que les bateaux coulent en Méditerranée, l’objectif du gouvernement norvégien qui minimise le potentiel des survivants viendra ici.

Et parmi ceux qui sont venus, autant que possible seront renvoyés.

L’humanisme norvégien portera un coup dur si cela reste la contribution de la Norvège dans cette crise, estiment les organisateurs.

Source : NTB scanpix / Norway.mw