La Russie irritée par l'activité militaire norvégienne - 3
Troupes américaines.Photo : Ned Alley / NTB scanpix

Les préparatifs militaires de la Norvège et de l’OTAN près de la frontière russe provoquent des tensions et sapent l’équilibre des pouvoirs existant en Europe, estime la Russie.

NRK News a cité une déclaration de l’ambassade de Russie à Oslo. La Russie a décrit une « forte » augmentation « de l’activité militaire des pays de l’OTAN à la frontière russe qui a été suivie de « déclarations provocatrices » de la part des dirigeants de l’OTAN et d’un certain nombre de pays de l’OTAN. Celles-ci portaient sur la nécessité de « dissuader » la Russie et impliquaient, selon la Russie, une « campagne de propagande agressive ».

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

L’ambassade a souligné que la Norvège, pour laquelle la Russie « n’aurait jamais constitué une menace, actuellement ou à l’avenir », avait prévu un renforcement militaire dans les zones frontalières du pays. L’ambassade a effectué un suivi détaillé des changements prévus et récemment achevés.

Entre autres, ils ont souligné que la Norvège a renforcé sa capacité de surveillance en mer et dans les airs. Il l’a fait avec les navires de renseignement « Marjata » et « Eger », et prévoit d’acheter 52 nouveaux chasseurs F-35, cinq nouveaux avions anti-sous-marins P-8 et quatre sous-marins.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La Russie est également provoquée par les concessions de la Norvège à des forces militaires étrangères, y compris des postes d’environ 330 soldats américains à Værnes.

« Même pendant la guerre froide, la Norvège s’était imposée des restrictions pour ne pas adhérer à un accord avec d’autres États qui impliquait des obligations obligeant la Norvège à ouvrir des bases pour les forces étrangères sur le territoire norvégien », indique le communiqué russe.

Source : NTB scanpix / Norway.mw