La Norvège n'a pas autorisé la réduction des allocations familiales à l'étranger - 3
Enfants. Photo : pixabay.com

L’UE refuse à la Norvège la possibilité de réduire les allocations familiales pour les travailleurs avec enfants vivant dans d’autres pays de l’UE.

Le gouvernement souhaite adapter l’allocation et les prestations en espèces en fonction du coût de la vie dans le pays où réside l’enfant. La Commission européenne considère cela comme totalement inacceptable.

Découvrez les Aurores Boréales

L’arrière-plan:

Les parents ont droit aux allocations familiales norvégiennes si leur conjoint travaille ici, quel que soit le pays de l’EEE dans lequel l’enfant et l’autre parent résident.

Étant donné que le coût de la vie dans de nombreux pays de l’EEE est bien inférieur à celui de la Norvège, les allocations familiales sont une source majeure de revenus pour certaines familles. Le gouvernement s’est longtemps efforcé d’ajuster les prestations en fonction du soi-disant pouvoir d’achat du pays concerné.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

L’Allemagne, le Danemark et l’Autriche veulent faire de même, mais sont contrecarrés par la décision de l’UE.

– Cela n’est pas permis dans le cadre de la réglementation actuelle, et la Commission n’a pas l’intention de les modifier, a déclaré à VG la commissaire européenne Marianne Thyssen.

– Nous pensons que les travailleurs étrangers, qui paient le même impôt que les citoyens d’un pays, bénéficient des mêmes prestations de sécurité sociale quelle que soit leur nationalité ou le lieu de résidence de leurs enfants. C’est une question d’équité, conclut le commissaire.
Source : NTB scanpix / Norway.mw