SAS Airline demande des milliards, mais l'État norvégien ne contribuera pas - 3
SAS.Photo: Pixabay

SAS a demandé le consentement pour investir dans de nouveaux avions. L’Etat a ouvert la voie à l’autorisation, mais ne souhaite pas participer.

SAS a convoqué une assemblée générale extraordinaire pour demander aux actionnaires privés de consentir à lever 1,7 milliard de nouveaux capitaux.
«  Nous sommes heureux que la société souhaite avoir la flexibilité de pouvoir lever de nouveaux capitaux propres pour renforcer sa position financière, mais nous avons clairement indiqué que la société sera servie par d’autres propriétaires que l’État norvégien, et par conséquent, nous ne le faisons pas. veulent participer », a déclaré la ministre de l’Industrie, Monica Mæland, du parti Høyre (H).

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

En ne participant pas, la participation de l’État dans SAS sera réduite de 11,5% aujourd’hui.

Lors de l’assemblée générale du 3 novembre, la compagnie aérienne demandera aux actionnaires de consentir à lever jusqu’à 66 millions de nouvelles actions, a rapporté le journal E24.

Découvrez un magnifique Fjord

Il s’élèvera à environ 1,7 milliard de NOK, sur la base du cours de clôture de jeudi à Oslo Børs.

La principale raison de l’augmentation de la part d’investissement est que la société souhaite investir dans de nouveaux avions pour les trajets à courte et moyenne distance.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui