La fortune du Conseil islamique vacille au dernier stade après la réduction des aides d'État - 3

Cinq autres organisations quittent le Conseil islamique après que le gouvernement a réduit les aides d’État. Certains de ceux qui sont sur le point de sortir envisagent de lancer une nouvelle organisation musulmane.
Lundi matin, il est devenu évident que le gouvernement avait perdu confiance dans le Conseil islamique de Norvège (IRN) et que l’aide de l’État à l’organisation faîtière musulmane était supprimée.

Il y a longtemps eu des turbulences autour de l’IRN, et à la suite de son effondrement, plusieurs des organisations membres signalent leur départ.
«Pour l’IRN, l’économie n’est pas le facteur le plus important, mais la confiance au sein de la société.

Maintenant, nous n’avons aucune confiance des autorités, ou d’autres partenaires, ou de la société en général », a déclaré le porte-parole, Najam Saqib, du Centre culturel islamique au journal Dagsavisen.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

La mosquée dont il est le porte-parole est l’une des cinq organisations musulmanes, avec un total de 10 000 membres, a rapporté lundi NRK News.
Ainsi, le Conseil islamique de Norvège a perdu 30 000 membres depuis septembre, date à laquelle cinq autres organisations, avec 20 000 membres, se sont retirées.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Envisager une nouvelle organisation

L’IRN a indiqué sur son site Internet qu’ils représentent 38 organisations, avec 65 000 membres, mais ce nombre n’a probablement pas été mis à jour depuis le dernier exode.

Selon Najim Saqib du Centre culturel islamique, il est maintenant dit que les groupes qui partent créeront leur propre organisation musulmane, qui pourrait remplacer l’IRN.

«Nous devons sceller le vide qui s’est produit. Il est important que nos enfants grandissent dans une société harmonieuse et non conflictuelle, où les musulmans norvégiens se sentent partie prenante de la société au sens large et ne s’y opposent pas », a-t-il déclaré au journal Dagsavisen.

Source : NRK / La Norvège aujourd’hui