L'Iran veut une coopération économique plus étroite avec la Norvège - 3

Le président iranien, Hassan Rouhani, a déclaré que l’Iran souhaitait renforcer ses relations économiques avec la Norvège et espère que le secteur privé de chaque pays commencera à coopérer.

L’ambassadeur de Norvège en Iran, Lars Nordrum, a rencontré le président samedi à Téhéran, a rapporté le journal Iranien Front Page. Rouhani s’est entretenu samedi avec plusieurs ambassadeurs du pays, pour s’assurer que le monde soutient l’accord nucléaire permanent avec l’Iran.

Plus tôt dans la même journée, Rouhani a dénoncé vendredi le président américain Donald Trump qui a critiqué l’Iran et l’accord nucléaire. Trump a déclaré qu’il avait choisi de ne pas retirer les États-Unis de l’accord, mais qu’il ne voulait pas signer que le pays s’y conformait réellement.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Lors de la rencontre de samedi avec Nordrum, le président a exhorté la Norvège à jouer un rôle constructif dans le maintien de l’accord. Il a ajouté que l’Iran est intéressé par le renforcement des relations économiques avec la Norvège, et que le pays souhaite initier une coopération entre les deux pays dans le secteur privé.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

En réponse, Nordrum a souligné que la Norvège, comme l’UE, soutenait l’accord. Il a ajouté que l’accord nucléaire est important pour les entreprises norvégiennes et qu’il est considéré comme une opportunité de nouer une coopération plus étroite avec le pays.

L’accord nucléaire a été signé en 2015 dans le but d’arrêter le développement d’armes nucléaires par l’Iran.

Samedi, le ministre des Affaires étrangères, Børge Brende de Høyre (H), a déclaré à NTB News que la Norvège s’inquiétait de l’attitude de Trump vis-à-vis de l’accord et a confirmé que la Norvège considérait l’accord comme crucial dans la lutte contre la prolifération des armes nucléaires.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui