Optimisme accru dans l'industrie pétrolière - 3

Le baromètre économique de la SR Bank a montré que les entreprises du secteur pétrolier et gazier sont optimistes pour l’avenir et 2018.

Mercredi, la banque a présenté son baromètre économique pour 2018, et a noté que les sociétés pétrolières et gazières sont particulièrement optimistes, a rapporté le journal de Rogaland.

Plus de 600 entreprises ont répondu à l’enquête, et plus de 60 % d’entre elles sont optimistes quant à l’évolution de 2018.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

«Les industries du pétrole et du gaz sont les plus positives. Près de 70 % prévoient que l’activité et la croissance seront rentables. Cela signifie plus d’employés.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Nous n’y croyions pas, mais les emplois pétroliers sont sur le point de revenir. C’est gratifiant, surprenant et impressionnant », a déclaré Kyrre Knudsen, économiste en chef chez SR-Bank.

Au total, 39 % ont déclaré ne pas être particulièrement optimistes.

« Cela ne semble pas aussi brillant pour l’ensemble de l’industrie, mais le cycle est différent pour les différents segments de l’industrie », a déclaré le ministre du Pétrole, Terje Søviknes de Fremskrittsparti (Frp).

Selon le journal Dagens Næringsliv, il faut revenir à 2013 et 2014 pour retrouver le même optimisme, et puis l’indice était en fait légèrement inférieur à ce qu’il est aujourd’hui.

« A cette époque, nous parlons d’un prix du pétrole qui était bien plus élevé qu’il ne l’est maintenant », a déclaré le directeur de l’information, Thor-Christian Haugland, de SR-Bank.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui