Listhaug dit qu'il est éthiquement correct d'abandonner les quotas de réfugiés - 3
Réfugiés.Photo : pixabay.com

La ministre de l’Immigration et de l’Intégration, Sylvi Listhaug, a déclaré lors de sa visite d’une semaine en Afrique de l’Est, que cela avait confirmé tout ce qu’elle avait pensé à l’avance.

Après avoir visité le plus grand camp de réfugiés du Kenya à Kakuma, elle a déclaré au journal VG que les quotas de réfugiés en Norvège sont une mauvaise idée et qu’elle pense qu’il est éthiquement correct d’en apporter moins.

Découvrez un magnifique Fjord

«Pour le même coût que 1 000 réfugiés du quota entrant chaque année en Norvège, nous pouvons aider des centaines de milliers de personnes en Afrique chaque année.

Cette visite m’a donné un pouvoir incroyable pour changer cette compréhension. L’objectif doit être d’aider le plus grand nombre possible. C’est éthiquement correct », a déclaré Listhaug.

Découvrez un magnifique Fjord

De plus, elle a dit qu’elle est maintenant très motivée pour rentrer chez elle et défendre ce en quoi elle croit.

«Ce qui est éthiquement correct, c’est d’aider le plus de gens, pas seulement ceux qui viennent en Norvège. Je vois à quel point les priorités des quotas de réfugiés sont erronées, a-t-elle déclaré. Dans le même temps, elle n’a pas nié qu’il était possible d’accueillir davantage de réfugiés du quota en Norvège.

‘Bien sûr, cela va de soi. Mais ensuite, nous devons poursuivre la politique d’immigration la plus stricte possible afin que nous contrôlions l’immigration des demandeurs d’asile », a déclaré Listhaug au journal VG.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui