Record de saisies douanières en 2017 - 3

Les douaniers norvégiens ont enregistré l’année dernière un record du nombre de saisies. Les saisies d’alcool et de drogue ont le plus augmenté.

Au total, 37 948 saisies douanières ont été effectuées l’année dernière, a écrit le journal Nettavisen. C’était près de 2000 de plus que l’année précédente.

« D’une certaine manière, nous avons malheureusement battu des records en 2017.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Il y a de nombreuses explications à cela », a déclaré le directeur général, Øystein Børmer. Entre autres choses, il a montré que de plus en plus de marchandises traversent la frontière et que tout le monde ne respecte pas la loi norvégienne.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les caméras aux postes frontaliers, le travail de renseignement et davantage de contrôles sont quelques-unes des raisons pour lesquelles le nombre de saisies a augmenté. Mais même si d’autres ont été fabriqués, Børmer ne sait pas à quel point la contrebande est étendue.

« Dans notre région, il y a très peu de choses dont nous sommes sûrs. Nous opérons dans une industrie où nous faisons nos meilleures évaluations, mais nous pouvons rarement dire quoi que ce soit avec 100% de certitude sur ce qui se passe ».

Un record a été battu dans le nombre de saisies de drogue. Ils étaient 4 352, sur une moyenne de 3 900 par an au cours des dernières années.

«C’est une évolution déplorable. Ces dernières années, nous avons assisté à une augmentation des substances psychoactives produites synthétiquement. Ce n’est pas en grande quantité, mais ce sont des substances qui peuvent être jusqu’à 10 000 fois plus puissantes que les médicaments traditionnels. Des substances extrêmement dangereuses », a prévenu le directeur des douanes.

Les boissons alcoolisées étaient le seul groupe de crises qui a le plus augmenté.

© NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui