RAPPORT IMDi : 2017 a vu moins de réfugiés - 3

Un nouveau communiqué de presse IMDi révèle qu’à la fin de 2017, la Direction norvégienne de l’intégration et de la diversité (UDI) a installé avec succès 11 100 réfugiés en Norvège. C’est 4 200 réfugiés de moins que le nombre de réfugiés traités en 2016.

Le communiqué de presse de la Direction norvégienne de l’intégration et de la diversité (IMDi) rapporte également qu’un total de 50 000 réfugiés ont été placés avec succès en Norvège au cours des 5 dernières années.

Libe Rieber-Mohn, directeur général de l’IMDI a détaillé le statut de l’immigration en Norvège ; « Il y a une bonne coopération entre IMDi et les différentes municipalités qui assimilent ces réfugiés. Une coopération étroite génère des résultats. Nous sommes en mesure d’installer ces personnes en temps opportun, ce qui réduit le temps d’attente global et le nombre de réfugiés dans le cadre du processus d’accueil. Une fois installés au sein d’une communauté, l’intégration des réfugiés se finalise avec le placement des réfugiés dans la population active.’

Malgré les chiffres d’immigration inférieurs en 2017, Rieber-Mohn exhorte à maintenir les systèmes développés pour aider à installer les réfugiés entrants.

« Maintenir les outils et les canaux utilisés pour intégrer avec succès les réfugiés au sein d’une communauté vaut l’investissement. Si un réfugié se retrouve au chômage, il s’inscrit sur plusieurs listes différentes au sein du budget de dépenses d’une municipalité. Minimiser les efforts d’immigration réduirait notre capacité d’agir avec efficacité. Les canaux d’immigration peuvent rapidement devenir surchargés sans le minimum de machines nécessaires pour traiter les réfugiés nouvellement arrivés.’

« Il est important que l’expertise en matière d’intégration soit maintenue. » conclut Rieber-Mohn.

Selon Statistics Norway, la population immigrée norvégienne de 2017 comprend 16,8 % de la population totale du pays, y compris les immigrés et les enfants nés en Norvège de 2 parents immigrés.

En 2017, les 10 pays d’origine les plus courants des immigrants résidant en Norvège et les nombres de réfugiés associés :
Pologne (97 196)
Lituanie (37 638)
Suède (36 315)
Somalie (28,696)
Allemagne (24 601)
Irak (22 493)
Syrie (20 823)
Philippines (20 537)
Pakistan (19 973)
Érythrée (19 957)]

UDI est responsable de la migration et de l’immigration, y compris l’exploitation de centres d’accueil pour les demandeurs d’asile. IMDi est responsable des personnes qui ont obtenu des permis de séjour en Norvège et d’autres tâches dans le domaine de l’intégration et de la diversité.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui