La baisse du chômage se poursuit en février - 3

Le nombre de personnes inscrites au chômage complet a diminué de 500 en février, selon les chiffres désaisonnalisés de Nav.

Le chômage est ainsi passé de 3,1% de la population active depuis février dernier à 2,5% en février de cette année.

Fin février, 69 800 étaient au chômage complet et inscrits à Nav, soit une baisse de 15 000 par rapport à février de l’année dernière.

Le chômage brut, qui inclut également les demandeurs d’emploi qui participent aux mesures de Nav, a baissé de 600 personnes de janvier à février. Au total, 90 000 personnes ont été enregistrées comme chômeurs complets ou demandeurs d’emploi qui ont participé aux activités de Nav.

C’est 16 400 de moins qu’il y a un an, ce qui équivaut à 3,2 % de la main-d’œuvre, contre 3,8 % l’an dernier.

Moins de nouveaux demandeurs d’emploi
La baisse du chômage au cours de l’année écoulée doit être considérée dans le contexte du fait que le nombre de nouveaux demandeurs d’emploi a fortement diminué et qu’il s’est maintenant stabilisé à un niveau bas. En février, 800 personnes en moyenne se sont inscrites en tant que demandeurs d’emploi chez Nav, chaque jour ouvrable.

L’automne 2008 était la dernière fois que ce chiffre était aussi bas.

Plus forte baisse au Rogaland
Par rapport à février 2017, le nombre de chômeurs a baissé dans tous les départements. Le déclin est le plus élevé à Rogaland avec 34 pour cent, suivi de Møre og Romsdal et Vest-Agder de 24 pour cent.

Rogaland était cependant, avec Aust-Agder et Vestfold, l’un des comtés avec le taux de chômage le plus élevé en février, de 3,1%. Le taux de chômage était le plus bas à Sogn og Fjordane de 1,6 %.

Le plus bas dans l’éducation
Le chômage est désormais inférieur à celui de février de l’année dernière pour toutes les professions. La plus forte baisse concerne l’ingénierie et les métiers de l’informatique de 35 % et l’industrie de 30 %.

Fin février, le chômage était le plus élevé dans la construction et la construction de chantiers (4,4 %), suivis du tourisme et des transports (4,2 %).

Le chômage était le plus bas dans l’éducation, avec 0,7 pour cent de la population active.

NTB Norway.mw / La Norvège aujourd’hui