Un norvégien sur dix dit oui à Acer - 3
Électricité, Photo : Pixabay.com

Seuls 8,8 % des Norvégiens sont d’accord pour que la Norvège rejoigne l’Union européenne de l’énergie Acer.

Selon le journal en ligne, Free Union déclare que 52,3% des personnes interrogées ont demandé non à la Norvège de faire partie de l’union de l’énergie, tandis que 38,9 réponses ne le savent pas.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Le sondage réalisé par Sentio pour le compte d’un particulier.

Plusieurs médias ont récemment écrit que les clients d’électricité norvégiens risquaient une hausse des prix de l’électricité si le Royaume-Uni était avec l’Acer.

Découvrez un magnifique Fjord

Le parti travailliste a donné plus tôt cette semaine un oui conditionnel à l’adhésion de la Norvège à l’Acer. Le porte-parole du parti travailliste pour la politique énergétique, Espen Barth Eide, pense que la crainte d’une hausse des prix de l’électricité est la principale raison de la résistance contre l’union de l’énergie.

– Il y a eu une grande mobilisation, il suffit de le reconnaître, de personnes qui ont fait un lien entre le prix de l’électricité et l’adhésion au tiers de l’UE. Le lien je crois n’existe pas. Câbles devrions-nous décider ici en Norvège, comme avant.

Par conséquent, nous devons expliquer qu’il ne tient pas si ensemble. C’est un gros travail qui nous attend et que nous devons prendre au sérieux. C’est un travail à peine commencé », confie Espen Barth Eide à l’Union libre.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui