Un utilisateur de fauteuil roulant déçu par l'événement Russ - 3

Tonje est l’un des 30 utilisateurs de fauteuils roulants des 14 000 diplômés qui se sont réunis lors de l’événement Russ à Kongeparken ce week-end. Elle critique maintenant l’organisateur.

Tonje Larsen, 18 ans, raconte à VG que plusieurs Russ sont tombés sur elle lorsqu’elle a assisté au concert de vendredi.

Des tonnes souffrent d’atrophie musculaire de la colonne vertébrale qui l’amène à être enchaînée à un fauteuil roulant.

Découvrez les Aurores Boréales

Elle dit qu’elle a dû déplacer son fauteuil roulant vers une montée raide et boueuse. Là, elle a presque basculé plusieurs fois.

Allez voir les Baleines en Catamaran

– Ce qui vous est arrivé?

-Je n’ai pas été placé dans une zone séparée adaptée aux fauteuils roulants, mais a été placé parmi tous les autres. Quand les gens ont commencé à danser autour de moi, certains sont tombés sur moi et c’était inconfortable et pas très agréable, dit-elle à VG.

C’est Stavanger Aftenblad qui en a parlé le premier.

Beaucoup de soutien

Tonje dit qu’elle a reçu beaucoup de soutien après qu’Aftenbladet ait écrit un article sur son expérience samedi matin.

– Le rassemblement est incroyablement mal organisé. Il n’y a aucune information sur où je devrais être ou où je devrais aller, dit-elle au journal.

Elle explique en outre qu’elle a contacté les organisateurs de l’événement à l’avance pour vérifier que des dispositions étaient prises pour que les personnes en fauteuil roulant puissent assister aux concerts. La réponse était positive, mais au Kongeparken à Ålgård, elle avait beaucoup de mal à se rendre à la zone de concert et à en revenir et avait besoin de l’aide de cinq personnes pour le faire.

Faciliter

La porte-parole de la presse pour l’événement Country près de Stavanger, Therese Oddsen, est surprise par l’histoire de Larsen. Elle pense que les conditions de l’événement Russ sont suffisantes, mais a rencontré Larsen dans la zone de concert samedi soir pour écouter son expérience.

– Nous facilitons pour les utilisateurs de fauteuils roulants. Nous avons des hôtes présents qui les aident s’ils ont besoin de soutien pour pouvoir assister à des concerts et nous avons des zones spéciales réservées aux utilisateurs de fauteuils roulants. Notre expérience est qu’ils veulent être avec leurs amis, pas enfermés, et donc nous facilitons pour cela. Nous avons une bonne infrastructure et toutes les installations nécessaires en place, dit-elle à Stavanger Aftenblad.

Tonje Larsen s’est manifestée en VG plus tôt cette année parce qu’elle était âgée de 18 ans et qu’elle n’était pas éligible pour recevoir le très cher médicament Spinraza. Elle est la seule norvégienne de 18 ans à avoir besoin de ce médicament pour prolonger son espérance de vie.

Désagréable: Tonje, 18 ans, n’a pas été placé dans une zone adaptée aux fauteuils roulants et a eu une très mauvaise expérience lors du concert du Russ Event à Kongeparken près de Sandnes vendredi. Photo: privée

© VG / NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui