Le gouvernement veut plus de conseillers minoritaires à l'école - 3
Ministre de l’Éducation et de l’Intégration Jan Tore Sanner (Parti conservateur) .Photo: Lise Åserud / NTB scanpix

Le gouvernement étend le programme des conseillers des minorités à l’école avec 13 nouveaux postes.

Le but de l’expansion est de lutter contre le «contrôle social» et aussi d’empêcher les enfants d’être envoyés à l’étranger contre leur volonté d’aller dans les écoles coraniques, selon NRK.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

«Toute personne vivant en Norvège a le droit de décider de sa propre vie. Mais nous savons que certains jeunes sont laissés à l’étranger contre leur propre gré. Les conseillers aux minorités peuvent aider les jeunes et aider à éviter qu’ils ne soient renvoyés », a déclaré Jan Tore Sanner (H), ministre de la Connaissance et de l’Intégration.

La mesure fait partie du projet de budget national révisé. Cela signifie que le nombre de conseillers pour les minorités dans les lycées et lycées passera de 25 à 38.

Découvrez les Aurores Boréales

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui

————-