Les règles norvégiennes pour les exportations vers l'Iran sont fixées - 3
Ministère des Affaires étrangères.Photo : Norway.mw Media

La décision des États-Unis de se retirer de l’accord nucléaire avec l’Iran n’entraînera aucune modification des règles d’exportation norvégiennes.

C’est ce qu’a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué de presse mercredi après-midi. La réglementation norvégienne des exportations vers l’Iran est conforme à l’accord de l’UE.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

« Nous comprenons qu’il existe désormais une incertitude parmi les entreprises norvégiennes. Il est trop tôt pour dire quoi que ce soit de concret sur ce que la décision du président Donald Trump de retirer les États-Unis de l’accord nucléaire avec l’Iran signifiera pour les intérêts commerciaux norvégiens en Iran », a déclaré la ministre des Affaires étrangères, Ine Eriksen Søreide de Høyre (H).

Selon le ministère des Affaires étrangères, les entreprises norvégiennes doivent évaluer les conséquences des sanctions introduites par les États-Unis.

Allez voir les Baleines en Catamaran

« L’intérêt pour le marché iranien a augmenté pour les entreprises norvégiennes après l’entrée en vigueur de l’accord nucléaire le 16 janvier 2016. Que les entreprises norvégiennes réussissent à l’étranger est important pour notre propre économie. C’est également positif pour le développement de l’Iran qu’il s’est ouvert au commerce et aux investissements internationaux », a déclaré Søreide.

« Je crains que la décision de Trump n’inverse cette tendance », a-t-elle déclaré.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui