Plus de 1 600 personnes contraintes de quitter la Norvège cette année - 3
En voyageant. Photo : La Norvège aujourd’hui Media

Au cours des quatre premiers mois de l’année, 1 619 étrangers ont été expulsés de Norvège par la force. Environ un tiers d’entre eux ont été punis pour des délits en Norvège.

Il s’agit d’une baisse de 15 % par rapport à la même période l’année dernière, selon l’Unité de l’immigration de la police (PU).

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les immigrés expulsés ont été envoyés dans 95 pays différents : l’Italie a accueilli 139 personnes, la Pologne 113, la Russie 103, mais la Suède arrive en tête avec 150 personnes.

Sur les 1 619 déportés, 1 218 ont été renvoyés ou expulsés. 242 personnes étaient d’anciens demandeurs d’asile avec un rejet définitif, tandis que 159 personnes ont été renvoyées car elles ont déjà demandé l’asile dans un autre pays européen et ont donc été soumises à la réglementation Dublin.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« Jusqu’à présent cette année, 581 personnes passibles de sanctions pénales ont été expulsées. Cela représente environ 36% du nombre total de passagers transportés », a déclaré Daniel Drageset, conseiller en communication chez PU dans un communiqué de presse.

Jusqu’à présent cette année, 16% des personnes expulsées avec des poursuites pénales viennent de Pologne, 13% de Roumanie et 11% de Lituanie, selon les chiffres de PU.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui