Plusieurs milliers sont membres d'une page de passeur sur Facebook - 3

Plus de 4 500 personnes sont membres d’un groupe Facebook pour les personnes qui souhaitent acheter des produits de contrebande tels que des cigarettes, des spiritueux et des bières.

En huit langues différentes, la page informe les membres qu’elle est « pour nous qui voulons acheter du tabac, du snus, de l’alcool ou d’autres produits de contrebande bon marché à des prix réduits », a déclaré le journal Stavanger Aftenblad.

Le journal n’a pas réussi à entrer en contact avec la personne indiquée comme administrateur du groupe. La police, à son tour, a admis qu’elle était à la traîne en ce qui concerne la criminalité en ligne qui prend de l’ampleur.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

« Le sud-ouest et les autres districts de police devraient être mieux en ligne. Entre autres, grâce à une présence plus active sur les réseaux sociaux », a déclaré l’inspecteur de police Grete Winge, chef de l’unité commune de prévention du crime dans le district de police du sud-ouest.

Découvrez les Aurores Boréales

« La présence de la police sur Internet aujourd’hui vise largement la violence et la maltraitance des enfants. Ce sont des tâches prioritaires et très gourmandes en ressources. En même temps, les gens ont la responsabilité de respecter la loi. En achetant des marchandises de contrebande, vous contribuez à maintenir l’activité criminelle en vie », a souligné Winge.

Elle a rappelé aux gens qu’il est punissable à la fois de vendre ou d’acheter des marchandises de contrebande et que l’on ne peut jamais être sûr de ce que l’on obtient en achetant de telles marchandises.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui