Les travailleurs saisonniers doivent rentrer chez eux plus tôt en raison de la sécheresse - 3
Travailleurs saisonniers Photo: Gorm Kallestad / Norway.mw

La sécheresse a causé de mauvaises récoltes à de nombreux agriculteurs du sud de la Norvège, ce qui signifie également que les travailleurs saisonniers étrangers doivent rentrer chez eux plus tôt et avec moins d’argent.

– «La saison a commencé de façon inhabituelle au début de cette année, déjà en mai. Cela va au-delà de nombreux travailleurs saisonniers. Surtout ceux qui travaillent pour les producteurs de baies qui ont connu un démarrage très mouvementé et une saison courte avec moins de baies en raison de leur maturité rapide », déclare Steinar Haugse, responsable qualité de l’organisation de producteurs Gartnerhallen à NRK.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Selon l’UDI, plus de 2 600 travailleurs saisonniers sont venus en Norvège l’année dernière, principalement du Vietnam et d’Europe de l’Est.

NRK a parlé à deux travailleurs saisonniers qui doivent rentrer chez eux plus tôt en raison de mauvaises récoltes. Le Vietnamien Nguyen Van Thuy cueille entre autres des haricots, des pois, de l’aneth, des fraises et des concombres de cornichons en Norvège. Il est généralement en Norvège pendant trois mois, mais cette année, il a terminé plus tôt que prévu.

Découvrez un magnifique Fjord

– La saison est divisée par deux. Les haricots et les pois sont complètement secs, dit Nguyen.

Il craint d’être déficitaire lorsqu’il rentrera chez lui car la demi-solde pourrait ne pas couvrir les vols, les taxes et les frais en Norvège et au Vietnam.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui