Souhaite simplifier le travail bénévole - 3

Le gouvernement souhaite simplifier le volontariat

Le premier rapport parlementaire sur le volontariat depuis 2007 est publié. Le gouvernement norvégien souhaite faciliter le fonctionnement des organisations bénévoles en Norvège.

La ministre de la Culture, Trine Skei Grande (libéraux), a présenté le contenu principal de l’annonce parlementaire mercredi après-midi. Cela s’est produit lors de la célébration par Frivillighet Norge (Volunteer Norway) de la Journée internationale des Nations Unies pour les efforts volontaires à DOGA à Oslo.

Parmi les principaux points du rapport sur le volontariat, il y a l’accent mis sur la compensation de la TVA, qui a été un thème central des principales revendications de Volunteer Norway au gouvernement.

Découvrez les Aurores Boréales

En outre, le gouvernement souhaite faciliter la vie quotidienne des volontaires en Norvège grâce à une réforme de simplification. La réforme implique, entre autres, une concentration accrue sur le registre volontaire, des tentatives d’allocations pluriannuelles et la création d’un conseil de simplification distinct.

Découvrez un magnifique Fjord

– Presque toutes les institutions communautaires en Norvège sont issues du travail bénévole, qui, à un moment donné, a été repris par l’État norvégien. Le volontariat doit être libre de toute gouvernance politique, ce qui implique plus de confiance et de responsabilité, dit le ministre de la Culture.

Arène communautaire importante

– Le volontariat est l’une des arènes communautaires les plus importantes que nous ayons en Norvège. C’est un établissement d’enseignement important car il permet aux citoyens de prendre la responsabilité du développement de la société, a déclaré Grande à NTB après la présentation.

Le Secrétaire général de Volunteer Norway, Stian Slotterøy Johnsen, se déclare optimiste après la présentation du rapport sur le volontariat.

– Nous sommes heureux d’avoir un ministre de la Culture qui comprend et reconnaît l’importance du bénévolat et qui parle notre langue, s’exclame-t-il.

Il pense que le message montre des ambitions pour renforcer le volontariat et dit qu’il a de grandes attentes pour la mise en œuvre.

– Il est gratifiant que le gouvernement veuille s’engager dans un plan d’escalade, mais nous savons déjà que cela ne suffit pas pour assurer une compensation complète de la TVA, Slotterøy Johnsen, qui exhorte KrF à travailler pour la cause dans les négociations gouvernementales, implore.

Parmi les plus bénévoles au monde

Les Norvégiens sont parmi les plus bénévoles au monde, selon l’organisation commerciale Virke. En 2016, les efforts volontaires se sont élevés à 75 milliards NOK dans tout le pays, soit 148 000 équivalents temps plein. Le gouvernement souhaite maintenant faciliter encore plus de volontaires.

– Nous sommes très heureux que le rapport ait désormais pour objectif de recruter davantage de volontaires. Cela transforme la Norvège en une société meilleure et plus chaleureuse, déclare le directeur de Virke, Ivar Horneland Kristensen.

Il est très satisfait de la réforme de simplification du rapport.

– Je suis moi-même impliqué dans l’organisation d’un festival à Mortensrud et je sais combien de temps il faut pour animer des organisations et des activités bénévoles. Le travail de simplification facilitera le travail et nous pourrons passer plus de temps sur l’activité elle-même et moins de temps sur les rapports, le remplissage de formulaires et la bureaucratie, conclut Kristensen.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui