'Krumkaker' est le favori de Noël - Norway Today - 3

«  Krumkaker  » est le favori des gâteaux de Noël norvégiens

Traditionnellement, le gâteau de Noël est une partie importante de la période des fêtes pour les Norvégiens. Mais parmi la myriade de types différents, il semble que «Krumkaker» soit clairement un favori.

Il est incontestable que les Norvégiens préfèrent des biscuits et des gâteaux de Noël nombreux et variés selon une enquête menée par Norstat pour le Dairy Office (Melk.no). Plus de 80% des personnes interrogées ont déclaré manger des biscuits en relation avec les vacances de Noël.

«Il n’est pas étonnant que« Krumkaker »soit en tête. Il est beau, net, délicat et peut être utilisé de nombreuses manières. Il forme un bol ou a la forme d’une maison », a déclaré Ida Berg Hauge, directrice de Melk.no.

Découvrez un magnifique Fjord

Les «cinq premiers» parmi les biscuits de Noël sont le «Krumkake», le pain d’épice, le «Kransekake», le «Lefse» et les beignets. La popularité de Krumkaker est également grande chez les enfants et augmente avec l’âge, en particulier chez les femmes plus âgées.

Découvrez les Aurores Boréales

Différences régionales

Il existe de grandes différences régionales en ce qui concerne les gâteaux qui doivent être sur la table à Noël.

«Par exemple, Lefse est une partie importante de la célébration dans le nord de la Norvège, alors que ceux qui vivent à Oslo ne l’ont pas parmi les favoris. De plus, d’une famille à l’autre, les gâteaux de Noël qui doivent être sur la table varient souvent pour que l’ambiance de Noël soit complète », a déclaré Hauge.

Bons ingrédients

Une exigence est commune à tous les pâtissiers. De bons ingrédients sont une condition préalable pour que le gâteau soit savoureux. De préférence, il devrait y avoir du bon beurre, presque la moitié des répondants ont répondu.

«Le bon goût de beurre donne aux biscuits de Noël un goût parfait», a déclaré Berg Hauge.

L’enquête était basée sur 1035 entretiens dans un comité représentatif du pays et a été menée en novembre 2018.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui