Beaucoup recevront des indemnités de départ du Parlement - 3
Le Parlement norvégien (Stortinget).Photo : Norway.mw Media

Plusieurs anciens politiciens parlementaires ont du mal à trouver un emploi. Cette année, le Parlement accorde des indemnités de départ à 14 ex-représentants, écrit Our Country.

Cela s’applique aux représentants qui, au cours de la dernière année électorale, n’ont pas été réélus ou ont démissionné et qui n’ont pas encore réussi à obtenir un autre emploi.

Sur les 14 restants sur la liste des salaires du Parlement, six sont du Parti du progrès, cinq du Parti travailliste, deux de la droite et un du Parti populaire chrétien.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les représentants reçoivent généralement trois mois de salaire l’année où ils quittent le Parlement. Ceux qui n’ont pas trouvé d’emploi peuvent toucher une année de salaire supplémentaire. L’indemnité de licenciement s’élève à 631 000 NOK, ce qui représente 66 % du salaire total de 956 000 NOK.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Ib Thomsen du Parti du progrès est l’un des représentants qui n’a pas de travail.

« En tant que politicien pendant 30 ans et douze de ces années au Parlement, je pensais que je trouverais un nouvel emploi après les élections, mais je n’ai rien obtenu », a déclaré Thomsen à Our Country.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui