Émissions de gaz climatiques en baisse de 1,6% - 3

Les émissions de gaz norvégien climatique en baisse de 1,6%

52,7 millions de tonnes de CO2 des équivalents ont été libérés du territoire norvégien l’année dernière, selon Statistics Norway. Cela représente une baisse de 1,6% par rapport à 2016.

Dans le même temps, les émissions représentent une augmentation de 3 pour cent par rapport à 1990, selon Statistics Norway (SSB).

La baisse de 2016 à 2017 correspond à une réduction d’environ 0,9 million de tonnes de gaz à effet de serre mesurés en CO2 équivalents.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Les plus gros contributeurs

– Les principaux contributeurs à la baisse de 2017 par rapport à 2016 sont le trafic routier, le transport maritime et l’extraction de pétrole et de gaz. Celles-ci montrent une baisse totale de 1,4 million de tonnes de CO2 équivalents, écrit SSB dans sa revue des chiffres.

Découvrez un magnifique Fjord

Le trafic routier affiche une réduction de 9,5 pour cent. La baisse est principalement due à une proportion plus élevée d’utilisation de biocarburants en 2017.

– Les voitures hybrides et électriques représentaient 10 pour cent de tous les voyages des véhicules de tourisme norvégiens, ce qui peut également aider à expliquer certaines parties du déclin, déclare SSB.

Critique de la méthode

Après la publication des chiffres préliminaires de Statistics Norway en août, le Rainforest Fund a critiqué la méthode de calcul à NRK, car l’utilisation de biodiesel par la Norvège a contribué à dévaster la forêt tropicale en Indonésie.

– Les statistiques d’émissions cachent notre contribution à la déforestation et à la destruction de la forêt tropicale, s’est exclamé Nils Hermann Ranum du Rainforest Fund.

Le secrétaire d’État au ministère du Climat et de l’Environnement, Atle Hamar (conservateur), explique le calcul comme suit:

– Conformément à la Convention des Nations Unies sur les changements climatiques, les émissions provenant de l’incinération des biocarburants ne sont enregistrées dans les comptes d’aucun pays car elles font partie du cycle naturel. Il provient des arbres et des plantes, et il est recyclé par d’autres arbres et plantes.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui