Beaucoup dans le défilé aux flambeaux sur Bryne - 5

Beaucoup défilent aux flambeaux sur Bryne après les meurtres du Maroc

Environ 500 personnes ont participé à des flambeaux et à un marquage émotionnel au domicile de Maren Ueland, qui a été tuée au Maroc vendredi.

– Il est important d’être solidaire et d’être important que les gens fassent preuve de solidarité. Il est important de rester solidaire et de montrer ses émotions, c’est le choc et le chagrin que vous ne pouvez pas comprendre. Le chef de district de la Croix-Rouge de Rogaland, Thor Inge Sveinsvoll, a déclaré à TV 2.

Le village dont Maren Ueland est originaire est fortement touché par le meurtre. Le marquage comprenait, entre autres, à la fois la famille et les amis du défunt âgé de 28 ans. La marche aux flambeaux a commencé de la place Kaizers et s’est rendue à la place Bryne. Sur la place de la ville, il y avait plusieurs appels et divers entractes musicaux.

Après la marche aux flambeaux, la Croix-Rouge a ouvert les portes de la Maison de la Croix-Rouge, où tous ceux qui le souhaitaient ont eu l’occasion de s’entretenir avec le personnel de la municipalité et des personnes expertes en premiers secours psychosociaux.

Le marquage a été organisé par Time Municipality, la communauté d’affaires locale et diverses organisations.

– Nous voulons montrer que nous nous soucions les uns des autres et que nous sommes solidaires pour un monde plus chaud, informe Odd Ivar Nesse.

Arrangørene understreket at markeringen ikke dreide seg om en minnestund, men et inske om å vise støtte og medfølelse med familie og venner til Maren Ueland.

La vidéo du meurtre du Maroc semble réelle

La vidéo associée au double meurtre au Maroc est susceptible d’être réelle. La police danoise pense que les deux vidéos qui circulent sont authentiques.

L’Unité criminelle de la police norvégienne (Kripos) a annoncé vendredi qu’il restait encore beaucoup de travail pour revoir la vidéo, qui montrerait des actions liées aux homicides involontaires.

– Nous pensons toujours avoir la base pour dire que jusqu’à présent, il n’y a aucune preuve concrète que la vidéo n’est pas réelle, explique Kripos.

Le Danemark confirme

Quant à la deuxième vidéo – qui montre quatre hommes jurant allégeance à l’EIIL devant un drapeau – est confirmée par les autorités marocaines comme étant le même quatuor qui sont arrêtés dans l’affaire, informe Kripos.

La vidéo aurait été enregistrée la semaine dernière avant les meurtres. Ni la Norvège ni le Danemark ne semblent être mentionnés dans l’enregistrement, ni quoi que ce soit de spécifique sur les actions que les hommes étaient censés accomplir.

Vendredi après-midi, la police nationale danoise et le service de renseignement de la police ont déclaré qu’ils travaillaient sur l’hypothèse que les deux vidéos sont réelles, rapportent les médias danois.

Les interrogations restent

Kripos a reçu un certain nombre de conseils de personnes ayant des informations sur les décès. Beaucoup ont déclaré avoir regardé la vidéo, mais il y a aussi des personnes ayant des informations sur le voyage réel qui ont elles-mêmes rapporté.

La police assure le suivi des informations, y compris par des interrogatoires. Ils veulent encore des informations, notamment sur le voyage et le séjour des deux femmes au Maroc.

– Nous n’avons reçu aucune demande d’assistance du Maroc. Nous travaillons toujours ici à la maison, et il y a toujours des questions et des travaux supplémentaires sur les informations qui nous parviennent, explique le conseiller en communication Axel Due.

© NTB scanpix / #La Norvège aujourd’hui