Numéro record inclus dans les travaux en 2018 - 5
Confédération des entreprises norvégiennes (NHO) .Photo: Lise Åserud / NTB scanpix

Numéro record inclus dans les travaux en 2018

Plus de 10 000 personnes ont été aidées à trouver du travail dans les 110 entreprises du travail et de l’inclusion du pays en 2018. Il s’agit d’un nouveau record selon NHO.

«La coopération avec le monde des affaires n’a jamais été aussi bonne. Un nombre croissant d’employeurs passent par les dépôts de CV et l’expérience qu’ils recrutent en tant que main-d’œuvre qualifiée », a déclaré le directeur Kenneth Stien de l’Association NHO pour le travail et l’inclusion.

Allez voir les Baleines en Catamaran

Le nombre d’employés dans les entreprises ordinaires a augmenté régulièrement de 1 000 personnes de plus chaque année.

En 2017, environ 9000 personnes ont été transférées au travail, l’année précédente, 8000. Les entreprises de travail et d’inclusion travaillent au nom de Nav pour sortir les personnes à capacité de travail réduite de leur travail ordinaire.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

De plus en plus d’embauches

«L’industrie du travail et de l’inclusion utilise de nouvelles méthodes pour que les employeurs se sentent en sécurité en embauchant des personnes qui luttent depuis longtemps dans le système de navigation. Nous voyons clairement un effet contagieux. De plus en plus d’entreprises embauchent et de plus en plus de personnes sont embauchées  », a déclaré Stien.

Il dit qu’un suivi étroit et efficace du demandeur d’emploi individuel est essentiel.

«Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens sont en dehors du lieu de travail. Il peut s’agir de troubles mentaux, de difficultés physiques, de problèmes de toxicomanie ou d’un manque de compétences. L’essentiel est que cette question soit traitée rapidement par des superviseurs compétents et que les gens aient la possibilité de prendre pied dans la vie professionnelle. Le travail en soi est sain. Il apporte stabilité, revenu et communauté. Sur le plan socio-économique, cela crée d’énormes économies et les entreprises norvégiennes ont un besoin croissant de main-d’œuvre. Nous avons de bonnes raisons de croire en un développement positif continu en 2019 », a déclaré Stien.

© #La Norvège aujourd’hui
Flux RSS