Poste de pilotage de nuit. Photo : Marina Hinic / Pexels

Pas de voyant d’avertissement dans le cockpit du 737 MAX 8 de Norwegian

Norwegian Airlines admet que l’avion Boeing 737 MAX 8 n’a pas de voyant d’avertissement dans le cockpit qui avertit les pilotes des écarts dans l’angle d’attaque de l’avion.

La compagnie aérienne écrit cela dans un e-mail à l’agence de presse Reuters.

La lampe témoin est destinée à alerter l’aéronef en cas d’incidence, c’est-à-dire l’angle entre une aile et le flux d’air. Le capteur d’attaque est destiné à alerter le pilote si le nez de l’avion pointe trop vers le haut, ce qui peut provoquer le décrochage de l’avion.

Un capteur d’attaque défaillant aurait contribué à la fois à la catastrophe du Lion Air 737 Max 8 en Indonésie en octobre dernier, ainsi qu’au crash en Éthiopie le 10 mars. 189 et 157 ont perdu la vie dans les deux accidents, respectivement.

«Nous avons choisi de ne pas installer cet extra optionnel particulier sur notre Boeing 737 MAX, ce qui est une décision que d’autres compagnies aériennes ont également prise, car ce n’est pas une caractéristique critique pour la sécurité ni une exigence d’aucune autorité de l’aviation, indépendamment de ce que certains peut prétendre à tort », écrit Norwegian dans l’e-mail à Reuters.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui
Flux RSS