Enfants fréquentant la maternelle. Photo: Pixabay

Le gouvernement a accordé 9 millions de NOK à des jardins d’enfants dans cinq villes norvégiennes. L’objectif est de recruter des enfants dans les jardins d’enfants des zones vulnérables.

”Une bonne offre de maternelle a des effets positifs à long terme pour la poursuite de l’apprentissage à l’école, en particulier en ce qui concerne le développement du langage et les compétences sociales. Par conséquent, il est important que le plus grand nombre de personnes possible aient la possibilité d’aller à la maternelle”, a déclaré le ministre des Sciences et de l’Intégration, Jan Tore Sanner de Høyre (H).

L’argent a été distribué à Oslo, Bergen, Trondheim, Stavanger et Drammen.

Sanner a souligné que la participation à la maternelle chez les enfants de langue minoritaire est faible dans certaines régions des plus grandes villes. Les municipalités de la ville ont déjà des investissements dans les zones urbaines vulnérables pour améliorer l’environnement, le logement et les conditions de vie. Les enfants et les adolescents sont un groupe cible particulièrement important, et il est souligné que c’est un objectif clair d’entrer davantage dans la maternelle.

”Les fonds pour les cinq municipalités s’ajoutent à toutes les autres initiatives que le gouvernement a mises en œuvre pour abaisser le seuil et inciter davantage de personnes à fréquenter les jardins d’enfants. Depuis 2015, nous avons mis en place un dispositif de modération afin qu’aucune famille ne dépense plus de 6 % de ses revenus à la maternelle. Nous avons également introduit un temps de base gratuit pour les enfants de 3, 4 et 5 ans, et à partir du 1er août de cette année, nous étendrons le programme pour postuler aux enfants de 2 ans”, a déclaré Sanner.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui

Flux RSS