La Norvège est préoccupée par les développements en Tanzanie - 5

La Norvège est préoccupée par les droits de l’homme en Tanzanie

La Norvège est préoccupée par la situation des droits de l’homme en Tanzanie, qui au cours des 50 dernières années a reçu plus d’aide norvégienne que tout autre pays.

«Nous sommes préoccupés par l’évolution de la situation des droits de l’homme en Tanzanie, y compris pour la liberté de la presse», a déclaré la secrétaire d’État Marianne Hagen (H) à Bistandsaktuelt.


Pays partenaire depuis les années 60

La Tanzanie est devenue un principal pays partenaire norvégien dans les années 1960 et a depuis reçu près de 19 milliards de NOK d’aide de la Norvège, selon un aperçu du Norad.

En 2018, l’aide s’est élevée à près de 400 millions de NOK, dont plus de 40% sont passés par les autorités du pays.

La semaine dernière, l’un des principaux journalistes du pays, Erick Kabendera, a été arrêté, accusé de crime organisé, de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale. Il travaille entre autres pour le British Guardian and Economist.

« Jeudi, un autre journaliste de recherche critique a été arrêté, et le ministère norvégien des Affaires étrangères suit cette évolution avec inquiétude », informe Hagen.

«Les droits de l’homme sont à l’ordre du jour des consultations politiques régulières entre la Norvège et la Tanzanie, reprises dans les réunions politiques et suivies par l’ambassade de Dar es Salaam», poursuit-elle.

«Nous intensifierons également notre soutien aux organisations indépendantes de défense des droits de l’homme. C’est important pour promouvoir la démocratie et les droits de l’homme », conclut Hagen.

Articles Liés

Interdiction du plastique: Tanzanie et Norvège
Préoccupation concernant le traitement des homosexuels en Tanzanie
La Norvège fournit le plus d’aide humanitaire

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui

Flux RSS