Modifications des conseils aux voyageurs du ministère des Affaires étrangères à compter du 25 juillet - 3

Le ministère des Affaires étrangères déconseille désormais les voyages non essentiels en Espagne et en Andorre, mais ne déconseille plus de voyager en Hongrie et dans les régions suédoises de Kalmar, Östergötland, Örebro et Värmland. Ces modifications s’appliquent à partir du 24 juillet à minuit.

Le Ministère des affaires étrangères maintient son avis global contre les voyages non essentiels dans tous les pays à l’exception de ceux pour lesquels une exception a été faite. Ce conseil aux voyageurs s’applique actuellement jusqu’au 20 août.

Le ministère des Affaires étrangères a décidé d’apporter ces modifications aux conseils aux voyageurs sur la base des dernières informations, voir la carte mise à jour indiquant l’état de la quarantaine à l’entrée en Norvège de différents pays et régions qui a été publiée par le gouvernement aujourd’hui. Les conseils de voyage mondiaux contre les voyages non essentiels ne s’appliquent plus à la Hongrie et aux régions de Kalmar, Östergötland, Örebro et Värmland en Suède (maintenant indiqués en vert sur la carte), mais ils s’appliquent maintenant à l’Espagne et à Andorre (qui sont maintenant représenté en rouge). Le ministère déconseille donc désormais les voyages non essentiels en Espagne et en Andorre. Les personnes rentrant en Norvège depuis ces pays devront être mises en quarantaine pendant 10 jours à leur retour. Cela s’appliquera à toute personne arrivant en Norvège de ces pays après minuit le vendredi 24 juillet. Pour plus d’informations à ce sujet, consultez le site Web de l’Institut norvégien de santé publique.

Découvrez un magnifique Fjord

Les personnes qui sont rentrées en Norvège d’un pays ou d’une région qui devient «  rouge  » peu de temps après leur retour ne seront pas tenues de se mettre en quarantaine, mais elles doivent surveiller leur santé pour détecter les symptômes du COVID-19, se faire tester si nécessaire et faire assurez-vous qu’ils se tiennent à une distance d’au moins un mètre des autres personnes. Les personnes qui ont été dans ces zones auront la priorité pour les tests.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

À partir du 25 juillet, les pays et régions suivants et dans la région nordique et l’espace Schengen / EEE seront «  verts  », et les conseils de voyage du ministère contre les voyages non essentiels ne leur seront pas applicables:

Autriche, Belgique, Chypre, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Iles Færoe, Allemagne, Grèce, Groenland, Hongrie, Islande, Irlande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Malte, Pays-Bas, Pologne, Slovaquie, Slovénie, La Suisse et le Royaume-Uni, et les régions de Blekinge, Kalmar, Kronoberg Skåne, Örebro, Östergötland et Värmland en Suède. Les pays et régions «verts» sont ceux qui satisfont aux critères de niveaux d’infection fixés par l’Institut norvégien de santé publique.

À partir du 25 juillet, les pays et régions suivants de l’espace Schengen / EEE seront «  rouges  », ce qui signifie que les conseils de voyage mondiaux contre tous les voyages non essentiels s’appliquent à eux: Andorre, Bulgarie, Croatie, Luxembourg, Portugal, Roumanie, Espagne et régions de Suède pour lesquelles aucune exception n’a été faite.

L’Institut de santé publique mettra à jour la liste des pays et régions qui satisfont aux critères fixés pour les niveaux d’infection au moins une fois toutes les deux semaines, mais des mises à jour peuvent être effectuées plus fréquemment et les pays / régions sont passés du «  vert  » au «  rouge  », si la situation infectieuse dans un pays ou une région se détériore. De plus amples informations sont disponibles sur le site Web de l’Institut norvégien de santé publique.

Les exceptions aux conseils aux voyageurs ne doivent pas être considérées comme un encouragement à voyager. Tout le monde devrait considérer toutes les ramifications potentielles avant de voyager. Ceux qui prévoient de voyager à l’étranger doivent s’assurer qu’ils connaissent les restrictions et les règles de contrôle des infections qui s’appliquent dans le pays qu’ils visitent. La propagation de l’infection en Europe est encore très difficile à prévoir et peut changer très rapidement. Les mesures et restrictions dans chaque pays peuvent différer considérablement et peuvent être plus complètes que les règles norvégiennes de contrôle des infections.

Ceux qui choisissent de voyager à l’étranger doivent avoir un passeport valide et une assurance voyage. Comme toujours, le ministère encourage tous les citoyens norvégiens voyageant à l’étranger à enregistrer leurs voyages sur le portail d’informations sur les voyages reiseregistrering.no (en norvégien uniquement).

De plus amples informations sont disponibles sur le site Web du gouvernement.