Après l’ouverture des centres de test pour corona dans les aéroports norvégiens, 8 607 ont été testés. 20 d’entre eux ont reçu un diagnostic de coronavirus.

Le gouvernement a décidé plus tôt ce mois-ci de mettre en place 21 centres de test corona pour les voyageurs étrangers. La plupart des centres sont désormais opérationnels.

« À l’aéroport d’Oslo, 4 100 passagers ont été testés depuis le début, il y a une semaine et demie. Cela représente un peu plus de 10 pour cent de ceux qui sont arrivés. Parmi eux, 17 ont été testés positifs au COVID-19. La plupart viennent de pays rouges », a déclaré mardi le directeur de la santé Bjørn Guldvog lors de la conférence de presse corona des autorités sanitaires.

Les autres grands aéroports ont également mis en place des centres d’essais :

* À l’aéroport de Bergen, 2 000 ont été testés – 1 personne a reçu un diagnostic d’infection.

* À l’aéroport de Stavanger, 1 157 ont été testés – 1 personne a été diagnostiquée avec une infection.

* À l’aéroport de Trondheim, 800 ont été testés – 1 personne a reçu un diagnostic d’infection.

* À l’aéroport de Torp, 550 ont été testés – personne n’a reçu de diagnostic d’infection.

Mardi, un autre centre de test a ouvert ses portes, cette fois à Svinesund, à la frontière avec la Suède.

« Grâce à ce mécanisme, nous en avons trouvé certains qui ont introduit l’infection dans le pays et que nous avons pu détecter à un stade précoce. Cela a donc fonctionné », explique Guldvog.

Il souligne que vous pouvez être infecté même si le test est négatif, et que les règles de quarantaine s’appliquent malgré tout.

« Si vous venez d’un pays qui exige la quarantaine, vous devez être en quarantaine même si vous passez le test », déclare-t-il.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui