SAS ne s'est pas mis d'accord sur une solution avec les pilotes - plusieurs centaines perdent leur emploi - 3
Avion SAS.Photo: Håkon Mosvold Larsen / NTB scanpix

SAS n’était pas d’accord avec les pilotes sur une solution pour les coupes temporaires et permanentes à la suite de la crise du COVID-19. Ainsi, les pilotes ayant le moins d’heures de vol dans l’entreprise perdent leur emploi.

En juin, 560 pilotes SAS ont été informés du licenciement. 200 d’entre eux vivent en Norvège, selon Dagens Næringsliv.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Si les pilotes acceptaient des réductions permanentes et acceptaient de travailler à temps partiel pendant une période pendant la crise corona, SAS se contenterait de la moitié des licenciements. Mais cela ne s’est pas produit, selon SAS.

«Il n’y a plus de dialogue entre les parties après que les associations de pilotes ont choisi de ne pas accepter la dernière proposition de solution de SAS», écrit le responsable de l’information John Eckhoff dans un courriel adressé au journal.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

Les parties se sont rencontrées en août, mais on ne sait pas quand la proposition SAS a été rejetée.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui