La propagation de l'infection reste à un niveau relativement faible - 3

La propagation de l’infection est toujours à un niveau relativement faible dans la population générale, indique l’Institut norvégien de santé publique (NIPH) dans son rapport hebdomadaire.

Ceci malgré le fait que le nombre de cas signalés au cours des deux dernières semaines est à un niveau nettement plus élevé qu’il ne l’a été au cours de l’été, déclare le NIPH.

– L’augmentation du nombre de cas signalés ces dernières semaines peut être largement attribuée aux flambées locales à Bergen et Fredrikstad / Sarpsborg et à une augmentation du nombre de cas signalés à Oslo, où de nombreux cas peuvent être liés à l’infection en petits groupes et certains épidémies que la municipalité et les districts gèrent localement, indique le rapport.

Découvrez un magnifique Fjord

Beaucoup plus sont testés
Beaucoup plus de personnes sont testées chaque semaine maintenant qu’en mars et avril, ce qui, selon le NIPH, signifie qu’une plus grande proportion de personnes infectées sont détectées – même celles présentant des symptômes légers.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Au cours de la semaine 37, 20 hospitalisations avec covid-19 comme cause principale ont été signalées. Il s’agit du plus grand nombre de nouvelles admissions en une semaine depuis la semaine 17.

– Il est actuellement trop tôt pour dire s’il y a une tendance à la hausse, commente le NIPH.

Infection chez les jeunes
Dans le même temps, le NIPH ne constate aucune augmentation du nombre d’admissions en unité de soins intensifs ou de décès pouvant être liés au covid-19.

– Cela peut être dû au fait que l’infection au cours des dernières semaines s’est principalement produite chez des personnes plus jeunes avec un faible risque d’évolution grave, et que les tests approfondis et le suivi des infections signifient que nous détectons plus de cas avec une évolution bénigne, selon le rapport États.

La modélisation du NIPH indique une propagation faible et relativement stable de l’infection en juillet et jusqu’à la fin août. Jusqu’à présent, on estime qu’environ 1,5% de la population a été infectée par le covid-19.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui