Sondage: les enseignants norvégiens ont peur de montrer des caricatures de Muhammad aux élèves - 3
Photo: Taylor Wilcox / Unsplash

Près de la moitié de tous les enseignants norvégiens interrogés trouvent qu’il est difficile d’enseigner aux élèves des sujets qui peuvent être offensants. Une personne sur trois a peur de montrer des caricatures de Muhammad.

«Plusieurs enseignants de mon école ont déjà montré des caricatures pendant les cours. Aucun de nous ne veut les montrer maintenant », a déclaré le professeur Kjersti Marie Heldaas du lycée de Nøtterøy au magazine spécialisé Utdanningsnytt.

À la mi-octobre, le professeur de français Samuel Paty a été tué après avoir montré des caricatures du prophète Mahomet dans un programme d’enseignement sur la liberté d’expression.

Superbe Balade en traineau avec des Huskies

L’incident a secoué les enseignants de toute l’Europe, y compris la Norvège.

Superbe Balade en traineau avec un guide Sami

Peur des conséquences

Plus de 230 enseignants norvégiens ont participé à une nouvelle enquête.

Une personne sur trois a répondu qu’elle avait assez ou très peur des conséquences de montrer des caricatures de Mahomet pendant les cours.

«C’est sérieux que ce soit comme ça. En même temps, ce n’est pas surprenant », a déclaré le chef de l’Association pour l’éducation Steffen Handal.

Dans le même temps, une personne sur quatre déclare avoir évité de soulever des problèmes pendant les cours parce qu’elle craignait d’offenser certains élèves.

Les sujets qu’ils trouvent offensants peuvent inclure la religion, la sexualité, le suicide et l’islam.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui