Près d'une femme policière sur cinq en Norvège a été victime de harcèlement sexuel - 3
Photo: Geir Olsen / NTB

Dans une enquête menée par Politiforum, plus de 500 femmes et hommes ont répondu avoir été victimes de harcèlement sexuel de la part d’un autre employé de la police.

Dans une enquête anonyme menée par le magazine spécialisé Politiforum auprès de près de 6000 employés de la police de l’Association norvégienne de la police, 18,3%, soit près d’une personne sur cinq, des employées ont répondu avoir été victimes de harcèlement sexuel pendant leur séjour dans la police.

Découvrez un magnifique Fjord

Seuls 14% des incidents ont été signalés, et pour 43% d’entre eux, il n’y a eu aucune conséquence.

«Quand je vois les chiffres, c’est une image sérieuse et décourageante… Même s’il ne s’agit pas d’un aperçu annuel et que certaines parties des conclusions pourraient être liées à des événements qui se sont déroulés dans le passé», a déclaré le directeur de la police Benedicte Bjørnland.

Découvrez un magnifique Fjord

Des constatations inquiétantes

L’enquête auprès de 2 512 femmes et 3 399 hommes dans la police a été menée après qu’un projet de recherche à l’Académie de police a révélé une culture sexuelle négative dans la police.

En outre, la commissaire de police et la représentante en chef de la sécurité à l’Académie de police Tania Randby Garthus a rendu publique ses propres expériences de harcèlement dans le service.

Cette semaine, le directeur de la police a lancé une enquête distincte auprès des employés, qui sera présentée à la mi-décembre.

La nouvelle enquête posera des questions sur le harcèlement sexuel au cours des douze derniers mois.

© NTB Norway.mw / #La Norvège aujourd’hui